Imprimer

Grands travaux : le chantier du cœur de ville est lancé

C’est un vaste chantier qui impacte le centre-ville de Châtel-Guyon depuis début septembre et jusqu’en 2022. En parallèle de la construction du Resort thermal, la ville mène d’importants travaux souterrains d’acheminement de l’eau thermale, de réseaux, suivis d’aménagements urbains, qui ont débuté à la rentrée 2019.

1ère phase (septembre 2019 – janvier 2020) : 

Ce qui change :

  • La fontaine de la Place Brosson sera démontée
  • Les toilettes du Parc thermal seront détruites
  • La boutique Sicard sera détruite
  • Réalisation des travaux souterrains Place Brosson, avenue du Général de Gaulle, rue Victor Hugo et rue des Gunchères

Les travaux préparatoire en vue du chantier de requalification du cœur de ville ont débuté dans l’été, la première phase concernait la partie basse de l’Avenue du Général de Gaulle – entre le Resort et la Place Brosson. Depuis mi-septembre, les travaux d’acheminement ont débuté avenue du Général de Gaulle. Ils seront poursuivis rue Victor Hugo, rue des Gunchères, Place Brosson et dans le Parc thermal.

   

Mi-septembre, la fontaine a été retirée Place Brosson. La création de la galerie d’eau thermale, réalisée par la société SCAM, qui acheminera les différentes sources jusqu’au futur Resort Thermal Aïga, est en cours de création. Depuis le Parc thermal, elle traversera la Place Brosson pour rejoindre le Resort avenue du Général de Gaulle.

Fin septembre, la démolition de la boutique Sicard et des toilettes est réalisée Place Brosson. Objectif : créer un cœur de ville agrandi propice aux rencontres et aux grands événements festifs et culturels et permettre à la galerie d’eau thermale d’acheminer les 4 sources au futur Aïga Resort Thermal. En parallèle, les travaux ont débuté dans le Parc thermal et le réseau d’adduction d’eau et d’électricité a été requalifié.

 

Mi-octobre, le chantier du cœur de ville se poursuit autour du Resort thermal Aïga. Les travaux de la rue des Gunchères ont débuté pour mettre à neuf tous les réseaux d’eau et d’assainissement.

A la suite du concours d’architectes – qui a désigné le lauréat « Joining Nature and Cities » (JNC) en 2018 – pour réinventer le cœur thermal, de l’Avenue du Général de Gaulle jusqu’à l’Avenue Baraduc, en passant bien sûr par la Place Brosson centrale, la ville est en pleine période de chantiers.

Objectif : créer une « ville-parc », autour d’une Place Brosson modernisée, libérée de la voiture, imaginée comme un espace de rencontre, de festivités et de flânerie, avec une fontaine sèche, des gradins pour admirer le patrimoine thermal exceptionnel et profiter des animations de la cité.