Imprimer

Des spectacles de rue tout public proposés chaque dimanche à Châtel-Guyon avec « Place d’été »

Depuis 2020, la programmation culturelle prend ses quartiers d’été au coeur de Ville et dans le Parc thermal. La saison estivale hors les murs du Théâtre intitulée « Place d’Eté » revient avec des spectacles de rue gratuits tout public programmés chaque dimanche, du 3 Juillet au 21 Août, à 17h.

Cinq spectacles présentés au mois de juillet

Pour ouvrir la saison culturelle estivale, la Compagnie Odile Pinson présentera son spectacle en déambulation « Premiers Secours », le dimanche 3 juillet à 17h : un road movie décapant, où Karine et Stéphane guideront le public vers des zones de dangers au cœur de la ville. Trois stations de jeu où leur bravoure va pouvoir s’exprimer de plus en plus grièvement. Le public est invité d’urgence à les suivre dans un parcours catastrophe. Munis de leur mini-bolide d’intervention, ils tâcheront d’être les meilleurs sauveteurs de tous les temps ! Pour le meilleur comme pour le pire !

Le dimanche 10 juillet à 17h, ce sera au tour de la Compagnie 100 Racines avec le spectacle « De chair et d’acier ». Il y a l’endroit, et… il y a l’envers… D’abord l’endroit : deux artistes de cirque mis en cage pour divertir le public, une grue et son machiniste. Puis l’envers : la fuite, l’évasion, la quête de liberté des deux prisonniers qui tentent, par tous les moyens, d’échapper au contrôle de leur geôlier de chair et d’acier. Une confrontation riche de danse aérienne qui permet de développer un discours original sur le monde réel.

Le troisième spectacle de la saison « hors les murs » sera celui de la Compagnie des Plumés accompagnée de ses belles poulettes, de Gaspard le dindon et de ses chiens malicieux. Tous présentent un spectacle loufoque, tendre et drôle. Le public assistera à un concert des plus originaux où le chien joue du piano et le dindon chante. Et voilà que tout ce petit monde tente de faire un concert presque normal où tout se déroule comme prévu. Cependant chacun a ses hu­meurs et ses caprices… Alors, comme par magie, tout le monde va se mettre à l’unisson grâce à des prouesses inattendues. Rendez-vous le dimanche 17 juillet à 17h pour découvrir « Quand les poules joueront du banjo ».

Le dimanche 24 juillet, ce sera au tour de la Compagnie Facile d’excès de se rendre au cœur de Ville pour présenter « Gros débit ». Une conquête de l’inutile menée tambours battants, un pari sur la légèreté, le contretemps… Une partition sans clefs ni bémols, improvisée par trois joyeux maestro… Ici, tout est prétexte au jeu… Ils jouent de la musique et ils en jouent ! Leur approche MUSICALE est résolument circassienne, basée sur le rythme, la créativité, le mouvement insolite, la manipulation des instruments… La virtuosité n’est pas toujours là où on l’attend, la fausse note non plus ! Un grand bluff… c’est énorme ! A la manière d’une rhapsodie, la pièce est instrumentale, de forme libre et s’apparente à une fantaisie d’inspiration populaire, folklorique… tant que la convivialité et la complicité priment !

Pour terminer le mois de juillet, la Compagnie Azimuts présentera « La Quiche en 5 actes », une pièce culinaire tragico-burlesque, le dimanche 31 juillet à 17h. Y a-t-il un rapport entre la recette de la quiche lorraine et le théâtre classique ? A priori non et pourtant… Non sans manque d’inventivité, deux cuisto-tragi-comédiens vont pétrir la pâte en jouant Molière, battre les œufs en jouant Corneille, mettre au four la quiche en jouant Shakespeare. Une aventure entre(mets)teuse, burlesque et farineuse pleine de rebondissements et de gourmandises.

Les rendez-vous du mois d’août

La B-Side Company présentera le premier spectacle circassien du mois d’août le dimanche 7 à 17h. Femme au volant, mort au tournant… Très drôle ! Portées par les stéréotypes du genre, utilisant leur corps, leur voix, leur fantaisie, deux jeunes femmes s’affirment et s’interrogent sur leur place de femme dans la société. Mêlant acrobatie, poésie et trapèze ballant, ce spectacle joue avec les clichés toujours avec humour !

Le dimanche 14 août la Compagnie 3 Secondes présentera deux créations, un extrait de la première en cours, « Embrassons-nous », sera présenté à 15h. Deux conférencières, aux méthodes plutôt originales, cherchent à convaincre le public que le bonheur et le bien-être sont accessibles…facilement. En théorie… En pratique, elles proposent une expérience immersive… mais le décalage entre la théorie et leur pratique les amène rapidement à se sentir de plus en plus en terre étrangères… Le doute s’installe. Ont-elles vraiment tout compris ?

Pour le deuxième spectacle de la journée présenté à 17h, la compagnie interprétera « Madame », un spectacle aérien et clownesque. Ça y est, ils sont partis pour leur grande tournée… Il y a Brigitte, artiste exigeante voire bipolaire, et il y a Bertrand, son technicien… enfin pas que. Un jour c’en est trop, il voit rouge. Il va falloir qu’elle se débrouille sans lui et qu’elle sauve ses numéros d’aérien. Coûte que coûte…Et entre équilibres et déséquilibres, finalement n’est-ce pas pour le meilleur ?

Pour le dernier dimanche de « Place d’été », le 21 août, deux spectacles seront présentés par la Compagnie WEJNA. Le premier « Entre nos mains », à 15h puis à 16h, est une performance participative. Sylvie Pabiot amène les participants à prendre conscience de leurs gestes quotidiens et à les transformer en une chorégraphie collective par une série d’ateliers ludiques et agréables.

Le second spectacle sera « Le voyage de Roméo », il s’agit d’un solo chorégraphique autour de l’immigration : une aventure courageuse, porteuse de beauté et d’espoir. L’itinéraire géographique est aussi un parcours que le migrant traverse dans son propre corps, dans sa propre danse. A travers l’histoire individuelle d’un danseur, il s’agira de montrer la vivacité créatrice de ceux qui doivent s’adapter et inventer un nouveau mode de vie.