Imprimer

En juillet… prend le temps de bouquiner !

Les coups de cœur des bibliothécaires de Châtel-Guyon

Chaque mois, les bibliothécaires de Châtel-Guyon préparent une sélection de leurs coups de cœur.

Les livres sont disponibles et peuvent être empruntés directement à la Bibliothèque pour Tous de Châtel-Guyon aux horaires habituels :

  • Les lundis, mercredis et vendredis de 16h à 18h30
  • Samedi de 10h à 12h

Infos pratiques :

Centre de la Mouniaude – Avenue de l’Europe 63140 Chatel Guyon
04 73 86 12 46
bibliothequechatelguyon@orange.fr

Les impatientes – Djaïli Amadou Amal

Trois femmes, trois histoires, trois destins liés. Ce roman polyphonique retrace le destin de la jeune Ramla, arrachée à son amour pour être mariée à l’époux de Safira, tandis que Hindou, sa soeur, est contrainte d’épouser son cousin. Patience ! C’est le seul et unique conseil qui leur est donné par leur entourage, puisqu’il est impensable d’aller contre la volonté d’Allah. Comme le dit le proverbe peul : « Au bout de la patience, il y a le ciel. » Mais le ciel peut devenir un enfer. Comment ces trois femmes impatientes parviendront-elles à se libérer ?

Mariage forcé, viol conjugal, consensus et polygamie : ce roman de Djaïli Amadou Amal brise les tabous en dénonçant la condition féminine au Sahel et nous livre un roman bouleversant sur la question universelle des violences faites aux femmes.

Le cerf-volant – Laetitia Colombani

Après le drame qui a fait basculer sa vie, Léna décide de tout quitter. Elle entreprend un voyage en Inde, au bord du Golfe du Bengale, pour tenter de se reconstruire. Hantée par les fantômes du passé, elle ne connait de répit qu’à l’aube, lorsqu’elle descend nager dans l’océan Indien. Sur la plage encore déserte, elle aperçoit chaque matin une petite fille, seule, qui joue au cerf-volant.

Un jour, emportée par le courant, Léna manque de se noyer. La voyant sombrer, la fillette donne l’alerte. Léna est miraculeusement secourue par la Red Brigade, un groupe d’autodéfense féminine, qui s’entraînait tout près. Léna veut remercier l’enfant. Elle découvre que la petite travaille sans relâche dans le restaurant d’un cousin, qui l’a recueillie et l’exploite. Elle n’a jamais été à l’école et s’est murée dans un mutisme complet. Que cache donc son silence ? Et quelle est son histoire ?

Aidée de Preeti, la jeune cheffe de brigade au caractère explosif, Léna va tenter de percer son secret. Jadis enseignante, elle se met en tête de lui apprendre à lire et à écrire. Au cœur de ce monde dont elle ignore tout, commence alors une incroyable aventure où se mêlent l’espoir et la colère, la volonté face aux traditions, et le rêve de changer la vie par l’éducation… La rencontre inoubliable et réparatrice entre une femme, une jeune fille et une enfant au milieu d’une Inde tourmentée.

Canoës – Maylis de Kerangal

« J’ai conçu Canoës comme un roman en pièces détachées : une novella centrale, “Mustang”, et autour, tels des satellites, sept récits. Tous sont connectés, tous se parlent entre eux, et partent d’un même désir : sonder la nature de la voix humaine, sa matérialité, ses pouvoirs, et composer une sorte de monde vocal, empli d’échos, de vibrations, de traces rémanentes. Chaque voix est saisie dans un moment de trouble, quand son timbre s’use ou mue, se distingue ou se confond, parfois se détraque ou se brise, quand une messagerie ou un micro vient filtrer leur parole, les enregistrer ou les effacer. J’ai voulu intercepter une fréquence, capter un souffle, tenir une note tout au long d’un livre qui fait la part belle à une tribu de femmes — des femmes de tout âge, solitaires, rêveuses, volubiles, hantées ou marginales. Elles occupent tout l’espace. Surtout, j’ai eu envie d’aller chercher ma voix parmi les leurs, de la faire entendre au plus juste, de trouver un “je”, au plus proche. »

Un bref instant de splendeur – Ocean Vuong

Un bref instant de splendeur se présente sous la forme d’une lettre qu’un fils adresse à sa mère qui ne la lira jamais. Fille d’un soldat américain et d’une paysanne vietnamienne, elle est analphabète, parle à peine anglais et travaille dans un salon de manucure aux États-Unis. Elle est le pur produit d’une guerre oubliée. Son fils, dont la peau est trop claire pour un Vietnamien mais pas assez pour un Américain, entreprend de retracer leur histoire familiale : la schizophrénie de sa grand-mère traumatisée par les bombes ennemies au Vietnam, les poings durs de sa mère contre son corps d’enfant, son premier amour marqué d’un sceau funeste, sa découverte du désir, de son homosexualité et du pouvoir rédempteur de l’écriture.

Ce premier roman, écrit dans une langue d’une beauté grandiose, explore avec une urgence et une grâce stupéfiantes les questions de race, de classe et de masculinité. Ocean Vuong signe une plongée dans les eaux troubles de la violence, du déracinement et de l’addiction, que la tendresse et la compassion viennent toujours adroitement contrebalancer. Un livre d’une justesse bouleversante sur la capacité des mots à panser les plaies ouvertes depuis des générations.

À la grâce des hommes – Hannah Kent

Un bref instant de splendeur se présente sous la forme d’une lettre qu’un fils adresse à sa mère qui ne la lira jamais. Fille d’un soldat américain et d’une paysanne vietnamienne, elle est analphabète, parle à peine anglais et travaille dans un salon de manucure aux États-Unis. Elle est le pur produit d’une guerre oubliée. Son fils, dont la peau est trop claire pour un Vietnamien mais pas assez pour un Américain, entreprend de retracer leur histoire familiale : la schizophrénie de sa grand-mère traumatisée par les bombes ennemies au Vietnam, les poings durs de sa mère contre son corps d’enfant, son premier amour marqué d’un sceau funeste, sa découverte du désir, de son homosexualité et du pouvoir rédempteur de l’écriture.

Ce premier roman, écrit dans une langue d’une beauté grandiose, explore avec une urgence et une grâce stupéfiantes les questions de race, de classe et de masculinité. Ocean Vuong signe une plongée dans les eaux troubles de la violence, du déracinement et de l’addiction, que la tendresse et la compassion viennent toujours adroitement contrebalancer. Un livre d’une justesse bouleversante sur la capacité des mots à panser les plaies ouvertes depuis des générations.

Serge – Yasmina Reza

Il pleuvait des oiseaux – Jocelyne Saucier

Vers quelle forêt secrète se dirige la photographe partie à la recherche d’un certain Boychuk, témoin et brûlé des Grands Feux qui ont ravagé le nord de l’Ontario au début du XX ième siècle? On ne le saura pas. Au moment où s’amène la photographe, Boychuck vient tout juste de mourir.

Tom et Charlie, deux survivants, ignorent que la venue de la photographe bousculera leur vie. Ils feront la rencontre d’un personnage aérien, Marie-Desneige. Elle a 82 ans et tous ses esprits, même si elle est internée depuis 66 ans. Elle arrive sur les lieux comme une brise espérée alors que la photographe découvrira que Boychuck était peintre et que son œuvre était tout entière marquée par le Grand Feu de Matheson.

C’est dans ce décor que s’élabore Il pleuvait des oiseaux. Nous voilà en plein cœur d’un drame historique, mais aussi pris par l’histoire d’hommes qui ont choisi la forêt. Trois êtres épris de liberté et qui ont fait un pacte avec la mort. Un superbe récit à la mesure du grand talent de Jocelyne Saucier, deux fois finaliste au Prix du Gouverneur général et récipiendaire du Prix à la création artistique du CALQ pour l’Abitibi-Témiscamingue (2010).

Demain les chats – Bernard Werber

A Montmartre vivent deux chats extraordinaires. Bastet, la narratrice qui souhaite mieux communiquer et comprendre les humains. Pythagore, chat de laboratoire qui a au sommet de son crâne une prise USB qui lui permet de se brancher sur Internet. Les deux chats vont se rencontrer, se comprendre s’aimer alors qu’autour d’eux le monde des humains ne cesse de se compliquer. A la violence des hommes Bastet veut opposer la spiritualité des chats. Mais pour Pythagore il est peut être déjà trop tard et les chats doivent se préparer à prendre la releve de la civilisation humaine.

Jeunesse

Le Rythme de la Pluie – Grahame Baker-Smith

Arthur s’amuse à attraper des petits poissons dans le torrent quand, soudain, il se met à pleuvoir. La pluie remplit son bocal et, lorsqu’il le vide, l’eau de pluie se mêle à celle du torrent, court vers la rivière, rejoint le fleuve qui traverse la ville avant de se jeter dans l’océan, immense et mystérieux.

Perdu – Richard Jones

Seul au monde, Perdu avance tête baissée sous une pluie glacée. Le chien erre sans but dans la campagne lorsqu’il aperçoit une feuille reposant délicatement à la surface de l’eau. «Cette feuille a trouvé sa place, songea Perdu». Fort de ce constat, l’animal décide de suivre le courant où valse gaiement le végétal. Perdu se retrouve en ville, entouré de gens pressés, tous attendus quelque part. En manque de foyer, de pâtée et de caresses, ce petit chien au foulard rouge essaie d’améliorer son destin par tous les moyens, et sous le regard attendri d’une petite fille…

Les illustrations à la texture étonnante traduisent bien l’inconfort ressenti par Perdu, héros à quatre pattes en quête d’un regard, d’un geste de réconfort, d’un endroit où se poser. On frissonne et on se réchauffe au fil des pérégrinations de cet animal au regard triste. La note positive finale rassure, à l’instar de la touche de couleur rouge qui attire le regard comme un gilet de sauvetage au milieu d’une mer hostile. Une histoire sensible et magistralement illustrée, qui fait écho au sort réservé aux SDF dans notre société.

Les Géants Tome 1 Erin – Lylian, Drouin, Lorien

Endormi depuis des temps immémoriaux dans un bloc de glace en Arctique, un mystérieux géant à l’allure bestiale est découvert par une multinationale du nom de Crossland Corporation.Au même moment, en Écosse, Erin se réveille en sursaut. Encore et toujours le même cauchemar… Celui rejouant la scène d’accident dans lequel ses parents sont morts. Le cœur blessé mais le sourire aux lèvres, Erin rassure son oncle et sa tante en continuant à jouer avec son cousin et en poursuivant son activité favorite : l’entretien du jardin qu’elle chérit depuis sa naissance. Plus tard, alors qu’elle cherche un peu de solitude dans la forêt bordant son foyer, une bande d’enfants mal intentionnés la poursuit en la traitant de sorcière. Sauvé par un géant au pelage de feuilles et au squelette de bois, Erin ne soupçonne pas encore la force des liens qui l’unissent à cette majestueuse créature. L’apparition simultanée de ces deux géants fantastiques n’est certainement pas un hasard, mais loin de s’y intéresser, Crossland Corporation souhaite surtout se servir de leurs pouvoirs pour favoriser ses propres intérêts. Comment Erin protégera-t-elle son colossal allié ?

Parabole écologique et récit d’aventure chargé d’action et d’émotions, Les Géants est une série prévue en 6 tomes dans laquelle le destin de la planète se retrouve entre les mains d’enfants associés à des géants représentant les forces de la nature.