Imprimer

Vœux 2019 : une année riche en travaux à Châtel-Guyon

Près de 250 personnes étaient réunies, samedi 19 janvier au Théâtre de Châtel-Guyon, pour assister aux vœux du Maire aux acteurs économiques et au monde associatif. Une cérémonie résolument optimiste pour lancer cette année 2019 sous le signe de l’avenir et du vintage, avec de nombreux travaux structurants pour la cité thermale et l’ensemble de la commune.

Alors que se poursuivent ou sont lancés les grands chantiers qui vont dessiner la ville de demain, la ville renoue avec une tradition commune aux stations thermales avec la création d’une « affiche » vintage Châtel-Guyon. Elle illustrera les supports de communication tout au long de l’année 2019 avec l’idée de réaffirmer une identité de station thermale de pleine santé qui compte dans le paysage national, tout en soulignant le cadre de vie exceptionnel de la ville.

Affirmer notre passé pour bâtir l’avenir

En parallèle de ce nouveau support de communication rétro et coloré, le « vintage » marquera le printemps à Châtel-Guyon avec une exposition d’objets publicitaires, d’affiches, et autres trouvailles sur la station thermale. Aussi, la ville lance un appel au prêt et incite ses habitants à sortir leurs trésors du placard pour préparer une exposition en début de saison thermale.

Retour sur les événements d’envergure 2018

En 2018, la ville a connu des événements qui ont fait parler d’elle bien au-delà des frontières régionales et nationales. En mars, les châtelguyonnais ont accueilli la course Paris-Nice avec l’arrivée de la 3e étape à la Mouniaude avec un record d’audience pour une étape en semaine. Outre l’intérêt sportif, cet événement a mis la ville sur le devant de la scène dans 180 pays avec 1,3 millions de téléspectateurs et a mobilisé 300 scolaires. En mai, le festival Jazz aux Sources a attiré 15 000 personnes pour son 20ème anniversaire. En octobre, le Théâtre a accueilli, lors d’une conférence exceptionnelle dans le cadre des « Entretiens de Châtel », Jean-Dominique Senard, président du groupe international Michelin, qui a dévoilé sa vision moderne et humaniste de l’entreprise de demain.

De plus, tout au long de l’année, la programmation culturelle du Théâtre prend de l’envergure avec des têtes d’affiches toujours plus audacieuses. En 2019, seront sur scène : Jacques Mailhot, Joey Starr, Virginie Hocq, Jonathan Lambert, la jeune chanteuse Kimberose, l’humoriste Verino, etc.

Et aussi, près de 200 évènements organisés tout au long de l’année par les élus, les services de la ville et les associations, qui ont sans cesse de bonnes idées, à destination des habitants : des familles, des enfants, des seniors, etc.

Un pôle raquette en 2019

Côté sport, de tout nouveaux courts de tennis seront inaugurés à la rentrée scolaire 2019. Déménagé provisoirement à Marsat en raison des travaux du Resort Thermal, le club de tennis verra un tout nouvel équipement au pôle sportif de la Vouée. Les travaux commenceront au printemps avec la création de 2 courts couverts, 2 cours extérieurs, terrains de squash et padel. L’ambition de la ville est de faire du complexe sportif un lieu de rencontre pour tous les sportifs avec des équipements de pointe.

En 2019, l’environnement au cœur des actions communales

A l’occasion des 10 ans de l’Agenda 21 châtelguyonnais, qui a auguré un plan d’actions déployées dans tous les domaines, la ville souhaite affirmé sa volonté d’une ville verte à travers plusieurs événements : le retour de la traditionnelle matinée propre, samedi 23 mars, des ateliers de jardinage, avec la taille des rosiers, les portes ouvertes des serres municipales et la nouveauté 2019 : des cours de jardinage éco-responsable. La ville participera à la semaine du développement durable avec la projection du film « Demain » suivie d’un débat au Théâtre. La ville accompagnera également une initiative de parents d’élèves qui souhaitent créer à proximité de l’école un jardin partagé et participatif. En 2019, les aménagements de la Coulée Verte le long du Sardon, entre l’Office de tourisme et le Parc thermal, seront achevés pour encourager les châtelguyonnais à privilégier la marche en centre-ville dans un cadre protégé. Une autre voie verte sera aussi lancée cette année, pour relier Châtel-Guyon à Riom : le « Thermal Express », le long de l’ancienne voie ferrée. Ce projet sera porté par la Communauté d’agglomération dans le cadre de sa politique touristique et environnementale.

 

Autre pilier 2019 : la jeunesse

L’objectif est de proposer aux enfants des équipements et des activités variées et de qualité, pour s’éveiller au monde, c’est le « leit motiv » des actions municipales. Cela passe par : les nombreuses animations culturelles et sportives mises en place, des activités périscolaires originales, des temps d’activités périscolaires gratuits et qui sont enviés pour leur qualité, une restauration scolaire conçue en concertation avec les enfants, parents et personnels qui mise depuis la rentrée sur les produits locaux, des repas bio et des animations autour du goût et de la nutrition. Comme chaque année, la ville réalisera divers travaux dans les écoles avec la rénovation de la façade de Saint-Hippolyte, la mise en sécurité des locaux et la réfection d’une salle de classe.

Un succès pour la concertation citoyenne Châtel 2025

En 2018, la municipalité a lancé son budget participation avec la consultation citoyenne Châtel 2025 avec pour objectif la concertation et le dialogue avec ses concitoyens au cœur de ses actions. Après avoir épluché, trié et résumé les 300 idées, 11 projets prioritaires ont été soulevés et soumis au vote l’été dernier avec plus de 600 habitants qui ont voté.

Aujourd’hui, les projets avancent ! L’installation de « racks » à vélo a débuté en décembre dernier. C’est l’idée qui avait recueilli le plus de suffrage lors du vote sur internet, pour favoriser les déplacements à vélo. D’ores et déjà, ces arceaux à vélos ont été installés à l’école Pierre Ravel, près de l’Office de Tourisme, au stade, devant la Mouniaude, etc. Autre projet « Châtel 2025 » qui voit le jour en ce début d’année : le composteur collectif, pour réduire ses déchets. En partenariat avec le SBA, un composteur collectif est installé en février au parking Gübler, avec une vingtaine de foyers « tests » qui se sont inscrits sur la base du volontariat et qui devront signer une « charte ». Si cette première expérience est concluante, la ville déploiera d’autres composteurs dans d’autres quartiers.

Côté petite enfance, une nouvelle aire de jeux sera créée aux Grosliers, où travaillent de nombreuses assistantes maternelles. Les autres idées suivent aussi leur bout de chemin et les équipes d’élus et d’agents étudient la création d’un parcours Maupassant dans la ville, d’une journée « expo-dons » de meubles entre particulier, etc.

La vidéoprotection pour sécuriser le cœur de ville

2019 sera l’année du déploiement de la vidéoprotection à Châtel-Guyon, dans le cœur thermal et à proximité de la piscine et de l’office de tourisme afin de dissuader les auteurs d’incivilités et d’engager des poursuites en cas de dégradations. L’objectif de cette mise en place, qui sera contrôlée par la Police Municipal, est de veiller à la tranquillité des habitants. La Police Municipale représente : plus de 1000 sollicitations chaque année, jusqu’à 6 agents en période de haute saison touristique et thermale, des contrôles de bruit des scooters pendant l’été, plus de 200 objets trouvés, 450 procès-verbaux et de nombreuses études et relevés de vitesse et de passage avec les radars pédagogiques.

Le plus gros investissement thermal de France à Châtel-Guyon

Le Resort Thermal, qui ouvrira ses portes au printemps 2020, est l’un des investissements marquants de l’année. Avec 35 millions d’investissement, portés par le groupe France Thermes avec l’aide de l’Etat, de l’Europe, de la Région, du Département et de l’agglomération, le Resort thermal sera composé d’un complexe de 15 000 m² comprenant un établissement thermal, un spa thermal, une résidence de tourisme, une résidence pour personnes âgées, un restaurant « nutri-gastronomique » et un centre de recherche autour du microbiote. C’est un ensemble unique en France et en Europe que la ville a la chance d’accueillir. En 2019, l’enjeu est d’acheminer l’eau des sources thermales jusqu’au Resort, à travers un immense chantier qui aura un impact fort sur le cœur de ville.

Des travaux de requalification du cœur de ville

Après le concours d’architectes lancé en 2018, la ville travaille quotidiennement avec le cabinet JNC pour dessiner le cœur thermal de demain. La rue d’Angleterre est quasiment terminée. Les travaux du futur parking « Brosson », composé d’une vingtaine de places, situées sous le Splendid, ont démarré. Puis suivront les travaux Avenue du Général de Gaulle, dans le Parc thermal, et sur l’ensemble de la Place Brosson.

Une année riche en travaux

Les travaux seront présents dans toutes la ville avec pour objectifs d’allier les travaux « exceptionnels » aux travaux courants de voirie, de trottoirs, d’entretien, etc. En 2019, la ville va réaliser des travaux : au Bournet autour de la voirie et des espaces verts, à Rochepradière au Chemin des Gites, aux Groliers avec la création d’une aire de jeux, à Saint-Hippolyte autour de la modernisation de la salle Perpère, de l’école et de la rue du Terme, dans le centre-bourg avec les fouilles près du Presbytère, au pôle sportif avec la création des tennis, etc.

RLV, l’agglo qui monte en puissance

En parallèle, la communauté d’agglomération Riom Limagne et Volcans investit sur le territoire pour améliorer le cadre de vie avec l’ouverture du cinéma Arcadia en décembre dernier, l’ouverture de la médiathèque des Jardins de la Culture et du relais d’assistantes maternelles au printemps, la mise en place de voies vertes sur le territoire et un nouveau réseau de transports en commun RLV Mobilité lancé en septembre dernier. Grâce à ce nouveau réseau, les habitants peuvent se déplacer à Riom et sur l’ensemble des 31 communes. L’agglomération a pour objectif prioritaire de créer de la richesse sur le territoire, en passant notamment par l’accompagnement des acteurs économiques, le versement d’aides à l’installation, l’organisation d’événements tels que les Assises du Commerce ou les Rencontres de l’Agriculture.

Un nouvel office de tourisme intercommunal

Le territoire de Châtel-Guyon va bénéficier d’une nouvelle ambition touristique avec la création d’un nouvel office de tourisme et du thermalisme intercommunal, « Terra Volcana », avec la mobilisation de 11 professionnels. Une stratégie ambitieuse nationale voire européenne pour vanter les atouts du territoire et aller chercher de nouveaux touristes va être étudiée et mise en place courant 2019.

Les nouveaux acteurs de 2019

L’année sera riche à Châtel-Guyon avec la réouverture de l’Hôtel de Paris qui réalise de nombreux travaux de modernisation. Le Splendid, attendu des habitants, va débuter ses travaux de rénovation et mise aux normes pour une possible ouverture en fin d’année. La résidence Belle Epoque, en construction près de l’Office de Tourisme sera inaugurée durant l’été avec une nouvelle agence Crédit Agricole au rez-de-chaussée.

Bienvenue aux nouveaux acteurs économiques

Récemment, la ville de Châtel-Guyon a accueilli de nombreux nouveaux acteurs économiques dont un nouveau restaurant L’Impulsif, à la place de la Villa M, avenue Baraduc, une coutellerie « Lug », un primeur « Au jardin de Châtel », une onglerie, une chocolaterie « Comme autrefois », une restaurant de la chaîne La Boucherie, etc. Ces nombreuses ouvertures courant 2018 et début 2019 reflète le dynamique du cœur économique de la ville.

 

Légende photo : Le Maire de Châtel-Guyon, Frédéric Bonnichon, aux côtés des conseillers municipaux et du conseil municipal des jeunes, en présence de Franck Boulanjon, sous-préfet de Riom, pour présenter les vœux 2019 aux acteurs économiques.

Pour plus d’informations :

E-mail

mairie@chatel-guyon.fr
04 73 86 01 88